Wegezeichen Wegezeichen Wegezeichen Wegezeichen Wegezeichen Wegezeichen Wegezeichen Wegezeichen Wegezeichen Wegezeichen Wegezeichen Wegezeichen Wegezeichen Wegezeichen

Coquilles Saint-Jacques, ornements en pierre des champs, étoiles

En y regardant de plus près, vous verrez apparaître le long des itinéraires de la zone de projet, ici et là, des repères de chemins : les coquilles Saint-Jacques, les ornements en pierre des champs ainsi que des étoiles dans le Saarpfalz-Kreis et la région de Sarrebruck. Ces repères différencient les chemins de pèlerinage des autres chemins, tout en leur conférant une touche particulière. Avec le temps, ils seront recouverts de patine, voire disparaitront mais tant que les hommes sauront les apprécier, les préserver et les entretenir, ils resteront visibles.

Ces repères sont fidèles à l’idée européenne de rapprochement : si le projet relie, au-delà des frontières, d’anciens paysages sur le plan culturel et touristique, les repères font apparaître le « chemin des étoiles » des pèlerins médiévaux de saint Jacques et l’architecture de l’époque. Ils évoquent également les facettes particulières des paysages culturels européens successifs et commémorent la culture du voyage sur les chemins des pèlerins de saint Jacques, vieille de plus de mille ans.


Wegmarkierung

La symbolique des repères

Les repères font référence aux chemins médiévaux « enfouis » des pèlerins de saint Jacques ainsi qu’aux vestiges, encore visibles, de l’architecture de l’époque. Au Moyen Âge déjà, les hommes, guidés par les étoiles, traversaient manifestement les régions du projet pour se rendre en Espagne. Le projet « Chemin des étoiles / Sternenweg » retrace cela et met en avant le rôle majeure des chemins des pèlerins de saint Jacques et du mythe qui y est associé dans la construction de la paix en Europe. Pour mieux le saisir, une dose de curiosité, un esprit ouvert et une soif d’insolite, conjugués aux petites touches jalonnant les chemins, sont indispensables.

Sur le plan symbolique, ces travaux au sol s’inspirent de plusieurs thèmes : d’une part, la dénomination « chemin des étoiles », courante au Moyen Âge et utilisée comme synonyme, depuis la création des chemins de saint Jacques, tout particulièrement en Espagne. D’autre part, l’émerveillement ancestral des personnes devant un ciel étoilé les guidant vers Saint-Jacques de Compostelle. Enfin, la mise en valeur du symbole de l’apôtre saint Jacques et de ses pèlerins, la coquille Saint-Jacques. (vergleiche dazu auch Mythos Jakobswege).


Partizipation

Coexistence sous les traces des étoiles

En 2013, la Cathédrale de Strasbourg, la Cathédrale de Mayence et l’abbaye médiévale du Mont sainte Odile, la destination de pèlerinage la plus connue d’Alsace, ont été agrémentées d’une coquille Saint-Jacques en pierre de Sarrebruck. Ainsi, en 2014, on totalise plus de 200 coquilles Saint-Jacques en pierre posées dans le cadre du projet « Chemin des étoiles / Sternenweg ».

Les itinéraires palatins, lorrains, alsaciens et sarrois des pèlerins de Saint-Jacques sont désormais symboliquement reliés, par les anciennes villes épiscopales, de façon quasi stellaire. Le présent site internet offre un réservoir pratiquement intarissable d’itinéraires planifiables individuellement, en fonction des repères.

Cette « trace des étoiles » doit son apparition à un processus intelligent et au soutien engagé de nombreuses personnes et de partenaires communaux, ecclésiastiques et touristiques. L’idéal d’un vivre ensemble en Europe, côte à côte, a été concrétisé de façon exemplaire. Notre grande reconnaissance s’adresse à ceux qui y ont apporté leur concours. (Cf. Mentions légales).