Mythos Jakobswege Mythos Jakobswege Mythos Jakobswege Mythos Jakobswege Mythos Jakobswege Mythos Jakobswege Mythos Jakobswege Mythos Jakobswege Mythos Jakobswege Mythos Jakobswege Mythos Jakobswege Mythos Jakobswege Mythos Jakobswege Mythos Jakobswegee Mythos Jakobswege Mythos Jakobswege

Un itinéraire culturel européen

Les chemins des pèlerins de saint Jacques attirent, depuis plus de mille ans, des voyageurs venus du monde entier parcourir les itinéraires européens vers Saint-Jacques de Compostelle et le tombeau de l’apôtre. Situées à la croisée d’importants axes, les régions actuelles de Sarre-Lor-Lux et d’Alsace comptaient, au Moyen Âge déjà, des points de départ et de regroupement des pèlerins de Saint-Jacques. Aujourd’hui encore, les chemins des pèlerins de Saint-Jacques n’ont rien perdu de leur attractivité. Les expériences spirituelles vécues lors du pèlerinage sur le « chemin des étoiles » et la découverte, au cours du voyage, des paysages culturels les plus divers procurent aux personnes, plus que jamais, de la joie de vivre.

Dès 1987, le Conseil de l’Europe a déclaré les chemins européens des pèlerins de saint Jacques, connus également sous le nom de « chemins des étoiles », premier itinéraire culturel européen, faisant émerger l’idée des régions européennes et incitant à explorer et identifier lesdits chemins. En 1993, l’UNESCO a classé les chemins de saint Jacques patrimoine mondial de l‘humanité, afin de promouvoir les échanges intellectuels, éducatifs, artistiques et culturels entre les régions et les nations.

La totalité du réseau des chemins des pèlerins de saint Jacques, du « chemin des étoiles », forme des ramifications organiques sur environ 100 000 kilomètres, à travers toute l’Europe. ( Chemins des pèlerins de saint Jacques à travers l’Europe, carte officielle du Conseil de l’Europe ).