Chronik Chronik Chronik Chronik Chronik Chronik Chronik Chronik Chronik Chronik Chronik Chronik Chronik Chronik Chronik Chronik

Chronik 2015

Coquilles Saint-Jacques en pierre et bornes informatives du Mont Sainte-Odile

Le mont Sainte-Odile est le lieu de pèlerinage le plus connu d’Alsace. C’est ici que la patronne de la région, sainte Odile, fonda vers l’an 700 une abbaye. La chapelle médiévale (XIème-XIIème siècle) qui porte son nom abrite, aujourd’hui encore, sa tombe. L’abbaye qui connut son apogée au XIIème siècle reste un lieu prisé des pèlerins du monde entier. Le Mont Saint-Odile et son abbaye se situent sur le chemin des pèlerins de saint Jacques, en Alsace.

Sur initiative de la présidente de l’association « Les Amis de St Jacques en Alsace », Evelyn Studer, et grâce au soutien de l’association « St. Jakobus-Gesellschaft Rheinland-Pfalz-Saarland e. V. », il a été possible de poser une coquille Saint-Jacques en pierre, façonnée à Sarrebruck, directement devant l’église de l’abbaye et de trouver un emplacement de choix pour la borne informative. Posée à 800 m d’altitude, cette coquille Saint-Jacques en pierre se trouve au point culminant des itinéraires du projet et offre aux milliers de pèlerins annuels des informations sur le « Chemin des étoiles / Sternenweg ». Le 17 mai 2014 a marqué l’inauguration festive de la borne, en présence de plus de 80 pèlerins d’Alsace, du Palatinat, de Sarre et de Lorraine. Le recteur du Mont Sainte-Odile, le père Patrick Koehler, a béni personnellement la coquille Saint-Jacques ainsi que la nouvelle borne, se réjouissant de voir le Mont Sainte-Odile devenir une étape symbolique supplémentaire du projet « Chemin des étoiles / Sternenweg ». Au cours des prochaines années, le projet va s’étendre de façon ponctuelle, entre Wissembourg et Colmar. Cet axe comporte des vestiges majeurs de l’architecture médiévale.

Prochainement, une coquille Saint-Jacques en pierre sera posée à l’église Saint-Nicolas de Haguenau, initialement fondée en tant qu’hôpital par l’empereur Frédéric 1er, dit Barberousse.

Une étiquette de vin de l’association alsacienne des Amis de Saint-Jacques montre saint Jacques en pèlerin, tel qu’illustré sur le relief en pierre de la chapelle de Saint-Jacques, à Mutzig.