Bedeutung Jakobsmuschel BedeutungJakobsmuschel BedeutungJakobsmuschel BedeutungJakobsmuschel BedeutungJakobsmuschel BedeutungJakobsmuschel BedeutungJakobsmuschel BedeutungJakobsmuschel BedeutungJakobsmuschel BedeutungJakobsmuschel BedeutungJakobsmuschel BedeutungJakobsmuschel BedeutungJakobsmuschel BedeutungJakobsmuschel BedeutungJakobsmuschel BedeutungJakobsmuschel BedeutungJakobsmuschel

La coquille Saint-Jacques : l’attribut de l’apôtre

Depuis le Moyen Âge, la coquille Saint-Jacques est l’attribut principal de l’apôtre saint Jacques. Signe distinctif du messager de la foi, elle devint par la suite celui des pèlerins de saint Jacques. « Pecten Maximus » est le nom de ce mollusque plat de la côte atlantique européenne, que l’on retrouve représenté sous forme d’une coquille Saint-Jacques dans les illustrations de ces pèlerins. Dès le XIIème siècle, les pèlerins rapportent la coquille à leur domicile. Dans les représentations médiévales de saint Jacques, elle constitue également l’attribut symbolique principal.

Ainsi, les fines reproductions fines en miniature de coquille Saint-Jacques, en gemme fossile issue du bois, en jais par exemple, étaient rassemblées sur des fils, avant d’être emportées lors du pèlerinage ou rapportées de ce dernier, en guise d’objet de piété. Des perles de jais semblables, décorées de coquilles Saint-Jacques, furent retrouvées dans une sépulture médiévale de l’église collégiale de Sarrebruck. L’équipement du pèlerin médiéval se composait, entre autres, d’un manteau imperméable, appelé pèlerine, d’un chapeau à large bord, d’un bourdon de pèlerin et d’une gourde. La coquille Saint-Jacques pouvait également servir à récupérer de l’eau potable.